Agadir

Agadir Gestion Touristique Nouvelle Année. Nouveau bureau du CRT, AIHA, ARAVAS. Trois ans à bien gérer, ensemble. 

Le CRT a tenu son Assemblée et a accordé la présidence à un voyagiste de la place, bien connu pour son dynamisme professionnel. Le tour de l’Association des Agences de voyages est prévu pour le mois de février. De nouveaux bureaux exécutifs donc, qui auront la tâche de rectifier le tir, de capitaliser sur l’existant, mais également d’innover et surtout de créer une synergie réelle entre les trois associations et les élus régionaux, locaux et autres partenaires…

Le CRT a tenu son Assemblée et a accordé la présidence à un voyagiste de la place, bien connu pour son dynamisme professionnel. Le tour de l’Association des Agences de voyages est prévu pour le mois de février. De nouveaux bureaux exécutifs donc, qui auront la tâche de rectifier le tir, de capitaliser sur l’existant, mais également d’innover et surtout de créer une synergie réelle entre les trois associations et les élus régionaux, locaux et autres partenaires…

Cette synergie est plus que nécessaire. Elle est vitale pour que le tourisme à Agadir et dans la Région pour prendre le bon chemin de développement, de réalisation et de promotion qu’il faut. Agadir, Taroudant, Tiznit, Chtouka Ait Baha et Tata, sont des provinces à vocation touristique, qui ont besoin d’une bonne prise en main à la fois par les professionnels et les élus.

Les trois associations ont devant elles trois ans, pour arriver à faire du beau travail, et d’instaurer une concertation réelle, d’engager des actions communes et de mettre en pratique une stratégie de développement du tourisme local et régional, bien conçue, bien acceptée, à laquelle adhère tous, chacun selon son angle d’attaque. L’heure est à la consolidation des efforts en commun, pour un objectif commun. Les élus doivent jouer leur rôle de développeurs avec les moyens dont ils disposent. Les professionnels, celui des gestionnaires de terrain, éclairées et responsables.

A la fois, les chantiers de développement hôteliers sont à revoir,  les corrections urbaines  ainsi que des réalisations appropriées également , les mises à niveau tout azimut, aussi, dans le secteur dans son ensemble, sont nécessaires. Le produit touristique de la destination balnéaire a bien vieilli et a besoin d’un bon lefting. Le tourisme est un tout et réclame l’intervention judicieuse et responsable des opérateurs, des intervenants, des autorités, des services extérieurs et des élus, dans une dynamique commune.

Le travail pour toutes les associations nouvellement élues est d’engager des plans d’action à la fois pour le court, moyen et long terme, dans une vision claire, à laquelle adhère tout le monde, y compris les autres associations, celle des restaurateurs, des guides, des transporteurs touristiques etc…

L’union fait la force. A la bonne volonté, rien n’est impossible.
A bon entendeur, salut.

Bon courage et Bonne réussite.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer