Agadir

CRT Agadir Souss Massa Rachid Dahmaz Nouveau président. Nouveau conseil d’Administration de 54 membres.

C’est Rachid Dahmaz, un grand voyagiste de la place, (Président de MTS) qui est le nouveau président du CRT Agadir SM. UN nouveau Conseil d’Administration de 54 membres du CRT et un nouveau bureau Exécutif , ont été constitués, en conformité avec les nouveaux statuts adoptés, à l’unanimité.

 

C’est Rachid Dahmaz, un grand voyagiste de la place, (Président de MTS) qui est le nouveau président du CRT Agadir SM. UN nouveau Conseil d’Administration de 54 membres du CRT et un nouveau bureau Exécutif , ont été constitués, en conformité avec les nouveaux statuts adoptés, à l’unanimité. Nous souhaitons plein succès au nouveau président et à son bureau et une bonne implication des nouveaux Administrateurs ; dans le cadre d’une synergie effective avec les élus, les autorités, les professionnels et les partenaires.

 

Une implication particulière à signaler pour Said Scally, past président, désigné président de séance lors le l’AGO et de l’AGE, qui n’a ménagé aucun effort pour préparer les nouveaux statuts et tout ce qui en découlent. Les quatre past président sont désormais membres du Conseil d’Administration, et membres du Bureau exécutifs, selon les nouveaux statuts. Hommage à Chafik Mahfoud pour sa disponibilité d’avoir géré le CRT, après la démission de M. Marrache. L’implication de Chafik continue, puisqu’il est trésorier général, dans la nouvelle équipe de Dahmaz, qui comprend , pour la première fois une femme, Présidente Délégué , en la personne de Mme Meryam El Ouafi.

 

La Lecture du rapport de gestion du Conseil d’administration, « Rapport Moral », par l’ex président du CRT Agadir SM Med Chafik Mahfoud Filali, durant les quatre derniers mois 2018, durée de son exercice, après la démission de Guy Marrache, lors de l’AGO, du CRT, le 16 janvier, fait sortir en autres :

 

« La conjoncture touristique pour l’année 2018, a affiché des résultats satisfaisants en termes des arrivées et des nuitées enregistrées dans les hôtels classés de la ville d’Agadir, les résultats ont fait ressortir une augmentation de +13,41% en arrivées et + 12,10% en nuitées. les nuitées sont passées de 4 672 201 en 2017 à  5 237 488 en 2018…

 

Le marché National qui se place toujours en première position avec 379 558 visiteurs, suivi par le marché français qui continue sa progression et se positionne en seconde place avec un volume de 179 282 touristes, le marché allemand en 3éme position avec  un volume global de 129 189 clients… »

 

Nouvelle Année. Nouveau bureau du CRT, AIHA, ARAVAS. Trois ans à bien gérer, ensemble. C’est vraiment une coïncidence bien particulière. La nouvelle année aura connu le renouvellement des équipes associatives des secteurs principaux du tourisme à Agadir : CRT Agadir Souss Massa, Association de l’Industrie Hôtelière (AIH) et l’Association des agents de voyages.

 

De nouveaux bureaux exécutifs donc, qui auront la tâche de rectifier le tir, de capitaliser sur l’existant, mais également d’innover et surtout de créer une synergie réelle entre les trois associations et les élus régionaux, locaux et autres partenaires… Cette synergie est plus que nécessaire. Elle est vitale pour que le tourisme à Agadir et dans la Région pour prendre le bon chemin de développement, de réalisation et de promotion qu’il faut. Agadir, Taroudant, Tiznit, Chtouka Ait Baha et Tata, sont des provinces à vocation touristique, qui ont besoin d’une bonne prise en main à la fois par les professionnels et les élus.

 

Les trois associations ont devant elles trois ans, pour arriver à faire du beau travail, ensemble et d’instaurer une concertation réelle, d’engager des actions communes et de mettre en pratique une stratégie de développement du tourisme local et régional, bien conçue, bien acceptée, à laquelle adhère tous, chacun selon son angle d’attaque. L’heure est à la consolidation des efforts en commun, pour un objectif commun. Les élus doivent jouer leur rôle de développeurs avec les moyens dont ils disposent. Les professionnels, celui des gestionnaires de terrain, éclairées et responsables.

 

A la fois, les chantiers de développement hôteliers sont à revoir, les corrections urbaines ainsi que des réalisations appropriées également , les mises à niveau tout azimut, aussi, dans le secteur dans son ensemble, sont nécessaires. Le produit touristique de la destination balnéaire a bien vieilli et a besoin d’un bon lefting. Le tourisme est un tout et réclame l’intervention judicieuse et responsable des opérateurs, des intervenants, des autorités, des services extérieurs et des élus, dans une dynamique commune. Rappelons que le tourisme est l’affaire de tous et non uniquement celle des professionnels du secteur.

 

Le travail pour toutes les associations nouvellement élues est d’engager des plans d’action à la fois pour le court, moyen et long terme, dans une vision claire, à laquelle adhère tout le monde, y compris les autres associations, celle des restaurateurs, des guides, des transporteurs touristiques etc…

L’union fait la force. A la bonne volonté, rien n’est impossible.
A bon entendeur, salut.

Bonne Année à tous. Bon courage et Bonne réussite.

 

Mohamed RIAL

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer