ArienTourisme

Aérien Maroc/ Handling: Swissport décroche 15 aéroports

La nouvelle concession de 7 ans prend effet en octobre 2019 200 millions de DH pour le renouvellement du matériel. Swissport compte investir plus de 200 millions de DH pour le renouvellement du matériel de handling dans plusieurs aéroports (chariots à bagages, tracteurs de pistes, ambulifts…)

La nouvelle concession de 7 ans prend effet en octobre 2019
200 millions de DH pour le renouvellement du matériel. Swissport compte investir plus de 200 millions de DH pour le renouvellement du matériel de handling dans plusieurs aéroports (chariots à bagages, tracteurs de pistes, ambulifts…)

Swissport se renforce au Maroc. Le spécialiste helvétique du handling a décroché récemment  les licences d’une quinzaine d’aéroports marocains. L’Office national des aéroports (ONDA) l’a donc officiellement retenu au terme d’un appel d’offres. Mais la nouvelle licence ne prendra effet qu’à compter du 1er octobre prochain pour une durée de 7 ans. Swissport a obtenu les lots 2 et 3.

Le premier englobant les aéroports de Casablanca, Tanger, Rabat, Nador, Oujda, Al Hoceïma et Tétouan. Quant au second lot, il comprend Marrakech, Agadir, Fès, Ouarzazate, Essaouira, Laâyoune, Dakhla et Errachidia. 

«Swissport est un partenaire pour l’industrie touristique au Maroc assurant plus de 70% du handling sur l’aéroport de Marrakech, 90% sur Fès et 65% sur Tanger», souligne Gildas Le Douarin, vice-président, North & Francophone Africa.
 
La filiale marocaine gère 9 pays africains ainsi que l’Espagne et Chypre à partir de Casablanca (son futur siège est situé à CFC). Les directions «Achats» et «Qualité» sont aussi gérées du Maroc ainsi qu’un centre de services partagés (Shared Service Center). Le centre d’équilibrage d’avions, sis à Sidi Maârouf, emploiera à terme 200 personnes, qui s’ajouteront aux 900 salariés actuels. «Nous investissons fortement dans le capital humain avec pas moins de 45 heures de formation/an», précise le management. 

Swissport est leader sur tous les aéroports marocains où le handler opère sauf à Casablanca où il se contente d’un taux de 10% d’opérations, puisque l’aéroport Mohammed V est essentiellement opéré par RAM Handling. L’entreprise compte investir plus de 200 millions de DH pour le renouvellement du matériel (chariots à bagages, tracteurs de pistes, ambulifts…).

La flotte sera dispatchée sur l’ensemble des aéroports où l’entreprise opère. «D’ici un an et demi, la flotte de l’aéroport de Marrakech sera complètement électrique», annonce Le Douarin. Dans le monde, ses principaux clients sont des low cost  (comme Easy Jet, Ryanair…), mais aussi des compagnies plus imposantes comme Air France ou British Airways. Et contrairement à ce qu’on pourrait croire, «les low costs ont un niveau d’exigence plus élevé en termes de délais», explique Gildas Le Douarin. En effet, un avion doit repartir en 25 mn et chaque minute de retard entraine un surcout (cela peut atteindre 100 euros/mn dans certains aéroports européens). 
Source : https://leconomiste.com Par Aziza EL AFFAS |

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer