Dakhla

1er Congrès International sur le Tourisme et le Développement Durable Destinations et produits touristiques : Compétitivité et innovation ENCG Dakhla (Maroc), les 24 et 25 avril 2019

L’École Nationale de Commerce et de Gestion (ENCG) de Dakhla, le Conseil de la Région Dakhla-Oued Eddahab et le Conseil Régional du Tourisme organisent en partenariat avec le Laboratoire de Recherche sur l’Espace Saharien (LARES) et le Laboratoire de Recherche sur les Études en Tourisme (LARET), la première édition du Congrès International sur le Tourisme et le Développement Durable sous le thème : « Destinations et produits touristiques : compétitivité et innovation » les 24 et 25 avril 2019 à l’ENCG Dakhla.

L’École Nationale de Commerce et de Gestion (ENCG) de Dakhla, le Conseil de la Région Dakhla-Oued Eddahab et le Conseil Régional du Tourisme organisent en partenariat avec le Laboratoire de Recherche sur l’Espace Saharien (LARES) et le Laboratoire de Recherche sur les Études en Tourisme (LARET), la première édition du Congrès International sur le Tourisme et le Développement Durable sous le thème : « Destinations et produits touristiques : compétitivité et innovation » les 24 et 25 avril 2019 à l’ENCG Dakhla.

Carrefour incontournable entre le Maroc et l’Afrique, la Région Dakhla-Oued Eddahab regorge de ressources et de potentialités. Le nouveau modèle de développement intégré prévoit un nombre important de projets structurants visant à renforcer les infrastructures, à promouvoir les secteurs du tourisme, de l’agriculture, de la pêche, de l’artisanat et de l’économie sociale et solidaire, à développer la qualification de l’élément humain, et à développer la culture dans la région. Le développement d’infrastructures de connectivité est également un axe fondamental avec le projet de voie express Dakhla-Agadir et le projet du port Atlantique, qui comprendra des zones industrielles et logistiques.

Des institutionnels, experts et universitaires apporteront aux échanges le recul académique et l’ancrage local nécessaires à une meilleure valorisation du potentiel touristique. À cet égard, deux défis primordiaux sont à relever, il s’agit de la connectivité aérienne et le type d’hébergement adapté aux spécificités de la région. Ces deux défis feront l’objet de deux tables rondes :

Table ronde 1. Quelle importance de la connectivité aérienne pour le tourisme ?

Table ronde 2. Quel type d’hébergement adéquat pour la destination Dakhla ?

Ces tables se veulent, pour les professionnels des secteurs concernés et pour les académiciens, une occasion pour débattre et décortiquer des questions relatives au développement du tourisme au Maroc, en général, et à Dakhla, en particulier. L’accent sera mis sur le rôle des compagnies aériennes dans l’accès aux destinations touristiques et l’importance d’améliorer la connectivité aérienne au Maroc sur plusieurs niveaux (nombre de vols, diversification des trajets et de destinations, qualité, prix, etc.). De même, lesdites tables, seront également un espace de dialogue et de réflexion autour du type d’hébergement adéquat pour la destination touristique de Dakhla en vue de valoriser la culture saharienne et de proposer une offre attractive et distinctive aussi bien pour les touristes nationaux qu’étrangers.

Outre les tables rondes, des sessions de discussions et de réflexions sur les différents axes et thématiques du congrès seront organisées.

Le congrès, qui constitue aussi l’occasion de mettre en avant la relation entre le tourisme et le développement durable ainsi que l’avenir de cette relation, revêt une importance particulière eu égard à la qualité des participants venus d’Espagne, des États-Unis, de France, de Turquie, etc. Leur participation représente sans nul doute une valeur ajoutée pour le soutien du tourisme, devenu l’un des secteurs économiques les plus importants dans les économies de plusieurs pays, grâce au partage d’expériences, de bonnes pratiques et de nouveautés en la matière.

Les congressistes vont mettre en relief les potentialités, les atouts et les produits touristiques dont regorge le Royaume ainsi que la diversité et la richesse de son patrimoine culturel qui constituent des facteurs clefs de sa compétitivité. Le congrès se veut aussi une opportunité propice pour découvrir de près les infrastructures touristiques dont dispose la ville de Dakhla.

Cette manifestation aura certes un impact positif sur la destination Maroc, en général, et la ville de Dakhla, en particulier, grâce aussi à la couverture médiatique des journalistes participants au congrès, qui dresseront le pont entre les participants du congrès et le grand public dans le but ultime de valoriser les atouts et de promouvoir les potentialités du Royaume en forgeant une image de marque inédite.

IL est à signaler que depuis la nomination de M. Aziz Sair à la tête de l’ENCG Dakhla, un vent nouveau de dynamisme et de partenariat, dans le cadre du développement du tourisme dans la Région de Oued Eddahab, a bien soufflé, entrainant un intérêt grandissant dans le secteur du tourisme à Dakhla qui jouit par ailleurs d’un potentiel formidable à la fois riche et varié. Très bon courage.

Mohamed RIAL

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer