Essaouira

Coopération Essaouira et la ville chinoise de Shengzou renforce les relations entre les deux villes

Un mémorandum de coopération a été signé, vendredi, entre la ville d’Essaouira et la ville chinoise de Shengzou (Est de la Chine), dans l’objectif de renforcer les relations d’amitié, de coopération et d’échange d’expertises entre les deux villes dans plusieurs domaines, notamment le tourisme, la culture, le transport et l’environnement.

Un mémorandum de coopération a été signé, vendredi, entre la ville d’Essaouira et la ville chinoise de Shengzou (Est de la Chine), dans l’objectif de renforcer les relations d’amitié, de coopération et d’échange d’expertises entre les deux villes dans plusieurs domaines, notamment le tourisme, la culture, le transport et l’environnement.

Le mémorandum a été signé par le président du conseil municipal d’Essaouira, Hicham Jebbari, et le maire de Shengzou (province de Zhejiang), Yan Gang, en marge d’un colloque international sur le thé vert, organisé par la ville chinoise avec la participation d’élus locaux, des acteurs économiques et des diplomates représentant de nombreux pays, dont le Maroc.

Dans une déclaration à la MAP, M. Jebbari a souligné que ce mémorandum prévoit un cadre de coopération et d’échange d’expériences et d’expertises entre les deux villes dans de nombreux domaines, particulièrement le tourisme, la culture, le transport, l’environnement et les technologies numériques.

Il a souligné que la signature du mémorandum avec Shengzou, ville réputée pour sa production de thé, fait écho à des relations histoires entre la Chine et la ville portuaire d’Essaouira qui remontent au 18e siècle, lorsque le thé chinois arrivait à Essaouira via son port avant d’être être distribué à travers le Maroc et même en Afrique.

  1. Jebbari a fait savoir que la ville d’Essaouira, connue pour son ouverture sur différentes civilisations et cultures en plus d’une remarquable cohabitation entre différentes religions, parie sur le tourisme, la culture et les technologies numériques modernes, notant que ce mémorandum permettra de tirer profit de l’expérience chinoise en général et de l’expérience de Shengzou en particulier.

Dans le cadre de cette démarche, la ville d’Essaouira souhaite devenir une ville écologique et mettre en place un cadre de coopération pour l’utilisation de bus électriques dans la cité, a-t-il ajouté, soulignant que la Chine offre dans ce domaine des modèles à suivre et qu’il existe une réelle volonté de bénéficier des expériences réussies pour le bien de la ville et ses habitants.

Il a par ailleurs exprimé l’espoir que les responsables des deux villes adoptent un plan d’action avec des priorités spécifiques pour traduire sur le terrain les volets de la coopération ciblés.

Pour sa part, le second de l’ambassadeur du Maroc en Chine, Mourad El Ayachi, a indiqué dans son discours à l’ouverture de ce colloque, que ce mémorandum servira de base pour promouvoir la compréhension mutuelle et renforcer les échanges et la coopération dans les domaines de l’économie et de la culture entre les deux villes.

Il a mis l’accent sur l’importance de développer une interaction économique et culturelle entre les deux cités, de renforcer les échanges mutuels et de créer les conditions nécessaires au renforcement des relations sur la base du principe gagnant-gagnant.

Il a rappelé que les Marocains apprécient le thé chinois, en particulier le thé vert, dont celui de la ville de Shengzou qui produit les meilleures variétés, soulignant le rôle qu’a joué le thé dans le développement des relations commerciales entre le Maroc et la Chine.

  1. El Ayachi a également rappelé les relations d’amitié de longue date unissant les deux peuples, qui remontent au 14e siècle à travers la visite du célèbre voyageur marocain Ibn Battouta en Chine et son ouvrage décrivant la culture et les coutumes de la société chinoise, ce qui a grandement contribué à promouvoir la compréhension mutuelle et les échanges entre les deux peuples.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer